Comment booster votre confiance si vous vous sentez socialement mal à l’aise?

Booster votre confiance

Être à l’aise en public ou simplement face à une personne que l’on ne connaît pas, ce n’est pas donné à tout le monde. Et sur les sites de rencontres, ce n’est pas forcément plus simple !

Se sentir inconfortable face à l’autre peut être le résultat de différents facteurs : la timidité, un manque de confiance en soi, des problèmes personnels, un traumatisme passé. Selon la gravité de ces situations, nous pouvons ressentir une vraie impossibilité pour interagir et communiquer avec d’autres individus, que ce soit pour une rencontre informelle, une rencontre coquine ou sérieuse.

Que ce soit dès demain, dans une semaine ou dans l’heure, il faudra bien un jour vous remettre à aller de l’avant et essayer de vous socialiser à nouveau. Si votre confiance est votre véritable défaut, il y a un grand nombre de solutions pour vous aider à améliorer cette faiblesse et faire un vrai travail sur votre personne pour devenir une personne avenante, sûre d’elle et pleine d’entrain.

Vous en avez aussi envie ? Alors c’est déjà un excellent début. Pour la suite, nous vous donnons quelques pistes pour booster votre confiance si vous vous sentez mal à l’aise en plein moment de socialisation.

Préparez-vous pour la future rencontre

Comme un coureur qui s’apprête à faire un marathon, il faut se préparer en amont pour que votre confiance ne vous fasse pas défaut lors du moment fatidique.

Cette préparation peut prendre différentes formes. Vous pouvez par exemple lister des sujets de conversation à aborder pour éviter les très désagréables moments de silence lors de vos échanges. Vous pouvez aussi vous entraîner devant le miroir pour parler avec aisance ou adopter la bonne posture lors de vos interactions. Cela peut sembler très cliché, ça reste une excellente manière de se préparer avant une rencontre.

Enfin, être prêt pour le moment fatidique, c’est aussi se rappeler à soi-même ce que l’on vaut, ce que l’on est, et se dire à soi-même : Allez, ça va le faire, tu vas être génial(e) ! Dites-le encore et encore, car vous êtes génial ! Nous sommes certains que vous l’êtes !

Travaillez votre langage corporel

Pour faire suite à notre premier conseil, vous pouvez aussi chercher à améliorer votre langage corporel. En guise d’illustration, il est important de se tenir droit lorsque vous êtes assis face à une personne, de parler distinctement, de sourire et de vous montrer intéressé. Ce sont des principes de base pour ne pas donner l’impression que vous êtes dans une posture de repli.

Autre exemple: ne croisez pas les bras ou ne parlez pas avec la main devant la bouche, cela exprime une forme de retrait, de recul, que la personne en face de vous pourrait considérer d’une mauvaise façon.

Que vous rencontriez quelqu’un en ligne (grâce à l’appel vidéo) ou hors ligne, votre corps doit exprimer l’ouverture, l’enthousiasme, l’entrain. Montrez-vous sous cette forme-là .En adoptant une posture ouverte, vous montrez aussi que vous êtes à l’aise et vous allez le devenir de manière inconsciente, vous verrez.

Vous n’êtes pas la seule personne à être mal à l’aise

Rappelez-vous toujours que, lors d’une rencontre, la personne qui vous fait face est sans doute aussi mal à l’aise que vous. Et rien que de le savoir, vous devriez vous sentir un peu plus en confiance. Enfin, peut-être…

Les moments d’interaction, que ce soient avec une superbe femme ou un homme magnifique, sont toujours des moments délicats. On se trouve toujours dans une position où il faut être à la hauteur, surtout si la personne vous plaît.

Il est alors très important pour vous de décomplexifier tout cela afin de sortir de cette étrange tourmente qui vous prend lors du moment de la rencontre. Si votre problème est vraiment intense et que vous vous pensez incapable de le gérer, il est aussi possible de s’inscrire à des groupes de soutien pour travailler sur votre anxiété. D’une part, vous allez travailler avec des gens qui traversent la même chose et donc renforcer très vite votre confiance.

Donnez-vous des défis pour vous booster

Une autre manière de s’améliorer et de se sentir très vite à l’aise socialement, c’est de se donner quelques petits défis. Par exemple, lors d’un rendez-vous, vous pouvez établir une liste de choses que vous devez accomplir : faire rire la personne plus de trois fois ou improviser une danse à un moment de la rencontre. Par contre, il faut essayer de ne pas paraître ridicule.

Mais, si vous êtes vraiment anxieux dans les situations sociales, donnez-vous des défis plus simples afin de vous entraîner à aller de l’avant. Par exemple, lorsque vous faites la queue à un endroit, engagez une conversation avec la personne devant vous. Ne lancez pas une conversation compliquée, parlez plutôt de la situation, demandez à cette personne si c’est toujours comme ça, si il y a toujours une file d’attente à cet endroit. En vous forçant à engager des conversations, vous allez petit à petit vous sentir plus à l’aise dans des situations similaires.

Ne changez rien à la personne que vous êtes

En plus de booster votre confiance, il faut aussi se rappeler que vous êtes comme vous êtes. Se booster ne signifie pas qu’il faut changer votre façon d’être. Cela signifie seulement qu’il faut travailler sur celle-ci afin de vous aider petit à petit à mieux vous socialiser.

En fait, en restant fidèle à ce que vous êtes et à ce que vous aimez, vous allez mieux rayonner dans ce développement de votre confiance. En restant authentique, vous vous mettez dans une position qui renforce également votre estime personnelle. Vous évitez aussi un surplus de stress. En ne changeant rien, vous serez plus à l’aise avec vous-même.

Soyez prêt à faire face à l’inattendu

Un dernier point. Gardez en tête que les rencontres sociales sont toujours (ou presque) des moments remplis d’inattendu. Si quelque chose ne se passe pas comme vous l’aviez prévu, pas de panique, gardez votre sang froid et gérez la situation de la meilleure manière possible. Se souvenir de cela, c’est une bonne façon de se préparer et d’être prêt en cas d’épisodes inopinés.

Conclusion

Booster sa confiance et mettre un terme à son anxiété social demande du temps et de la pratique. Un adage dit à juste titre : “Chassez le naturel et il reviendra au galop”. C’est vrai, il peut être difficile de chasser notre timidité naturelle ou notre difficulté à se socialiser. Soyez patient et mettez petit à petit en place les différents conseils que nous vous avons cités, ci-dessus.

En agissant par petit pas, par étapes, vous allez au fur et à mesure accumuler des expériences positives. Dès lors, les choses vont se décanter pour vous et vous allez vous sentir également plus à l’aise avec les moments de socialisation. Et enfin, un jour, vous oublierez complètement que ce fût si difficile pour vous, au début.