Pourquoi les applications de rencontres sont-elles autant utilisées qu’elles sont détestées ?

apps sont aimees

Lorsqu’on est en couple, on passe rarement à côté de cette fameuse question : « alors… où est-ce que vous vous êtes rencontrés ? ». Même si cette interrogation est généralement amusante, surtout lorsqu’il s’agit d’y répondre, elle peut aussi être – dans certains cas – un peu embarrassante.

Lorsqu’on rencontre son âme-sœur en ligne, il est parfois délicat de le dire à ses proches. Les raisons sont multiples : des parents qui ne comprennent pas ces outils, des amis contre cette technologie ou alors des collègues qui trouvent cela ringard.

Cependant, les choses évoluent et nous pouvons vous dire qu’à présent plus d’un quart des personnes ont déjà utilisé un service de rencontre en ligne. Avec la démocratisation de plus en plus importante de ces applications, nos comportements et nos opinions vis-à-vis de ces outils ont aussi changé. Pourtant, ils semblent que ces services soient encore perçus différemment d’un individu à un autre.

On voulait donc répondre à une question qui revient souvent : pourquoi les applications de rencontres sont-elles autant utilisées qu’elles sont détestées ?

Une histoire de générations et d’usage

L’appréciation des applications de rencontres est grandement influencée par la génération à laquelle on appartient. Ceci s’explique d’abord par un simple fait : l’adoption de la technologie. En effet, les applications ou les sites de rencontres sont apparus sur Internet. L’usage du Web demande sa compréhension et ce sont d’abord chez les adolescents et les jeunes adultes que l’adoption et la pratique de ces services se sont faites. A partir de cette hypothèse, il semble évident que l’utilisation de ces outils de rencontres soit plus caractéristique d’une certaine tranche d’âge.

Cependant, il faut se rappeler que les premiers sites de rencontres comme Match ou Meetic ciblaient un public adulte et mature. Ces sites-là étaient d’ailleurs considérés les premiers endroits dédiés aux rencontres en ligne – si l’on met de côté les premiers sites de chats et forums de discussions (qui auraient très bien pu faire office de lieux de rencontres également).

Ce sont les applications mobiles de dating qui ont totalement changé la donne. Les adolescents mais surtout les jeunes adultes se sont appropriés de manière très importante ces outils, laissant les autres générations dans leur sillage. C’est pourquoi ces applications ont été très vite été acceptées et assimilées par un public plus jeune (de 15 ans à 35 ans).

En plus de cette histoire de générations, il y aussi une façon de voir la rencontre, qui est vraiment spécifique entre les individus de différentes époques. En effet, la technologie Internet existe depuis la fin des années 90. Avant cela, on rencontrait son ou sa partenaire dans des lieux publics : au bar du coin, en discothèque, dans la rue, à des anniversaires, des fêtes, des bals, dans des restaurants. Dès lors, il y a une sorte de culture de la rencontre qui est aussi différente pour certaines tranches d’âge, ce qui expliquent les différentes compréhensions ou appréciations à l’égard de cette nouvelle technologie.

Pourtant les choses changent doucement. Tandis que plus de 50% des adolescents considèrent les sites et applications de rencontres comme des outils de rencontres occasionnelles, les personnes plus âgées considèrent ces outils comme d’excellentes manières de développer et trouver des relations sérieuses.

On sait aujourd’hui que Tinder est l’une des applications les plus utilisées par les jeunes adultes, tandis que les profils plus seniors préfèrent Match.com ou Meetic et leur nombre d’inscriptions s’est même accéléré ces dernières années de la part de cette tranche d’âge.

En définitive, les applications de rencontres sont indéniablement populaires mais cela suffit-il pour dire qu’elles sont vraiment appréciées ?

Il existe deux types de considération à l’égard de ces applications

1. Ceux qui ne les aiment pas (et leurs raisons)

De manière générale et selon certaines statistiques, les gens ont tendance à ne pas aimer les services de rencontre en ligne.

Une étude récente de l’Ifop présentait un résultat assez significatif de la considération d’un échantillon de la population française dite célibataire à l’égard des sites de rencontres. Plus d’une majorité des sondés (allant de 15 ans jusqu’à 65 ans) répond qu’ils n’iront pas sur un site de rencontres en cas de célibat.

Pour comprendre cette opinion défavorable, il existe plusieurs explications :

–    La difficulté de la rencontre en ligne : impossibilité d’évaluer le ton, le comportement, et les autres qualités (physiques ou autres) de votre interlocuteur ou interlocutrice.

–    La peur d’être confronté à des personnes mal intentionnées. Beaucoup de faits divers ont alimenté la peur de tomber sur des inconnus dangereux, mais ce sont des cas isolés, rappelons-le.

–    La facilité de mentir sur son profil et sa vie est un point récurrent dans la dépréciation de ses applications. 

–    Une méfiance dans la protection de vos données personnelles. Cette crainte a d’ailleurs été renforcée ces dernières années avec tous les scandales de fuites d’informations personnelles sur les réseaux sociaux.

2. Ceux qui les aiment (et leurs raisons)

Néanmoins, tout n’est pas perdu pour les applications de rencontres en ligne. En effet, les personnes qui utilisent ou ont utilisé ses applications les considèrent de manière bien plus favorable. Ceci s’explique par une meilleure compréhension de l’outil mais aussi car cette technologie leur a permis d’accomplir leur objectif initial : rencontrer quelqu’un, rencontrer leur âme sœur, ou rencontrer une aventure d’un soir et bien plus.

D’après les mêmes sondages de l’Ifop, les utilisateurs ou anciens utilisateurs de ces applications sont plus de 60% à les juger positivement. Presque la moitié d’entre eux sont assez confiants de la façon dont leurs données et informations sont protégées par ces entreprises. Encore une fois, cela s’explique par une appropriation et une meilleure connaissance de l’outil. A force d’utilisation et lorsque l’application est pleinement adoptée, son utilisateur réalise les fonctionnalités mais aussi le sérieux des compagnies qui respectent profondément les règles de la vie privée de ses utilisateurs inscrits.

La réputation de ces applications de rencontres se forgent sur l’acquisition de nouveaux utilisateurs, c’est pourquoi il est si important pour eux de garantir un produit sûr et de qualité afin de renforcer et agrandir leur notoriété. C’est pourquoi les personnes qui apprécient le plus les applications en ligne sont ceux qui ont fait le pas de les utiliser.

Enfin, que vous les aimiez ou pas, il se peut qu’un jour ou l’autre, vous soyez amené à les utiliser. Ces applications vous aident et vous permettent de rencontrer des gens mais aussi de vous connecter avec des gens partageant des points communs avec vous, des idées, des envies, tout comme des désirs ou des orientations sexuelles. Il faut aussi voir ces outils comme des belles possibilités de rencontres, à moindre coût et pour peu d’effort. C’est aussi sans doute pour cela que ce sont les utilisateurs qui réalisent le réel potentiel de cette technologie. Il faut essayer pour se rendre compte ou non des possibilités de ces sites.

Néanmoins… on finit (presque) toujours par les adopter

Ce n’est pas tout le temps le cas, mais lorsque l’on veut rencontrer quelqu’un de nos jours, on cède assez rapidement à la facilité et l’efficacité que représentent les outils de rencontres en ligne. On peut adorer ou détester les applications de dating, il n’en reste pas moins qu’elles soient d’une aide précieuse pour trouver l’amour. Depuis leurs apparitions il y a quelques années jusqu’à aujourd’hui, les technologies et les plateformes ont beaucoup évolué permettant de proposer des services, des concepts et des fonctionnalités qui sont particulièrement attrayants. La vraie révolution est aussi les applications focalisées sur des communautés bien spécifiques afin de se rendre précisément là où nous sommes sûrs de trouver quelqu’un qui nous correspond. Les choses s’améliorent de plus en plus, afin de rappeler à ceux qui n’aiment pas ces apps qu’il est peut-être temps de les essayer aujourd’hui et se faire une vraie idée.

Conclusion

La prochaine fois que quelqu’un vous demandera comment vous avez rencontré votre partenaire, ne soyez pas timide. Dites-leur que vous vous êtes rencontrés en ligne ! En vérité, il y a de fortes chances qu’ils se soient aussi rencontrés de cette façon. 

Même si les applications de rencontres en ligne semblent encore détestées par certaines personnes, il en aura toujours quelques-unes autour de vous qui viendront soutenir le fait que ces plateformes sont une véritable aubaine. De nombreux arguments pèsent du côté de ces outils numériques aujourd’hui. En effet, leur perfectionnement au fil des années a permis d’obtenir des applications particulièrement sécurisées, très utilisés, avec des fonctionnalités diverses qui rendent l’expérience d’utilisation très agréable. 

Aujourd’hui, il est difficile de critiquer ces applications. Les récalcitrants reviendront sur l’aspect superficiel de la rencontre digitalisée… mais n’est-ce pas comment le monde fonctionne de nos jours ? Et puis au final, on ne finit toujours pas rencontrer cette personne en vrai. Alors pourquoi ne pas commencer en ligne d’abord ?